Quoi apporter à l’hôpital pour maman!

By  |  0 Comments

Maintenant à 39 semaines de grossesse, il commençait à être temps de penser à faire ou plutôt finaliser mon sac d’Hôpital considérant que cela peut arriver à tout moment. On dirait qu’on ne sait tellement pas quand ça va arriver que je me permettais toujours de remettre à demain pour finaliser le tout et vraiment réaliser que ÇA S’EN VIENT!  Par contre, ça risque fort bien d’arriver dans les prochains jours, ou même les prochaines heures, donc il fallait absolument que je termine le tout. 

Vous avez été plusieurs à me démontrer votre intérêt quant à savoir ce qui se retrouve dans nos sacs d’hôpital, c’est pourquoi j’ai eu envie de vous partager mes quelques essentiels, en commençant par mon sac! Je vous partagerai le contenu du sac de Dany et celui d’Abigaëlle dans un autre article, pour ne pas que vous vous retrouviez avec un roman à lire haha!

maman sac hôpital

POUR MAMAN

Par où commencer? C’est exactement ce que je me suis posée comme question quand est venu le temps de commencer mon sac. Tout d’abord, ça me prenait un sac assez gros pour tout contenir. Plusieurs m’ont mentionné apporter une valise, mais les seules valises que nous avons à la maison, c’est des grosses valises de voyage et je ne voulais tout de même pas exagérer sur le contenu. Parce que, pour ma part, tant qu’il y a de l’espace à combler, on en met des affaires là-d’dans haha!

J’ai donc trouvé mon sac chez Winners! J’ai eu un coup de cœur pour sa grosseur et je savais qu’il me serait aussi très pratique après l’accouchement lorsque Dany et moi partirons quelques jours voir mes parents à Québec! Y’a d’la place en masse pour mettre des couches de bébé, des doudous, des vêtements et tout le tralala!

Voici donc une liste complète de tout ce qui se retrouve dans mon sac:

  1. Des couches. Une bonne vingtaine de couches. J’ai trouvé les miennes chez Wal Mart et j’ai pris la marque Depend Silhouette. En plus, elles sont vendues dans une boîte dans laquelle on retrouve trois couleurs différentes; des mauves, des noires et les fameuses beiges! J’ai surtout apporté les mauves et les noires pour me sentir un peu coquette t’sais! On fait comme on peut haha #LaVraieVie. Les couches sont bens pratiques non seulement après l’accouchement pour les écoulements et si péridurale il y a, mais aussi si vous n’avez pas perdu vos eaux en totalité à la maison. Vous avez été plusieurs à me dire que le travail avait continué pour vous à l’hôpital et que vous avez perdu les eaux pendant longtemps en marchant dans les corridors de l’hôpital! Mieux vaut prévenir et en apporter plus parce que vous allez être déçue d’en manquer suite à l’accouchement si vous les avez toutes utilisées lors de la perte des eaux. Et c’est clairement mieux ça que d’avoir un pipi pad (oui genre ceux pour nos chiens) de plié dans nos bobettes. Merci mesdames pour vos témoignages qui m’ont vraiment convaincus d’apporter d’la couche en masse haha.
  2. Des serviettes hygiéniques ultra absorbantes. Une bonne dizaine au moins. Les serviettes sont surtout pour après l’accouchement pour le sang qui coule. On va se dire les vraies choses, après l’accouchement on est plusieurs heures ou même plusieurs jours à avoir du sang qui coule. Tout dépend du flux de ces écoulements; s’ils ne sont pas trop intenses pour porter les couches, les serviettes sont donc l’option parfaite pour cela et vous sentir aussi plus confortable. J’ai, encore une fois, trouvé les miennes chez Wal Mart, de la marque Poise, mais il en existe des tonnes. J’ai aussi ajouté deux serviettes Omaïki lavable, tout dépend de mon flux évidemment. Ce sera probablement plus le genre d’items que je vais utiliser une fois rendu à la maison, mais au moins elles seront à proximité si jamais!
  3.  Pyjamas et vêtements mous. Comme on passe plusieurs heures à l’hôpital, il faut aussi penser aux vêtements que nous porterons pendant le travail, mais surtout des vêtements dans lesquels nous serons bien et confortables. C’est pourquoi j’ai choisi d’apporter des pyjamas de La Vie En Rose qui sont amples et qui conviennent parfaitement pour que je puisse me promener dans les corridors, si besoin il y a, tout en étant à l’aise et bien. Comme j’ai tendance à avoir vraiment très chaud, j’ai choisi d’apporter deux jaquettes et une robe de chambre très légère, mais aussi un ensemble pyjama ample et plus chaud si jamais j’aurais froid! J’ai aussi pensé au côté pratique pour l’allaitement, donc rien avec le col qui monte trop haut pour avoir accès facilement à la poitrine.
  4. Soutiens-gorge d’allaitement. Parlant d’allaitement, j’ai longtemps essayé de trouver le parfait soutien-gorge spécifique à l’allaitement, mais mis à part des tops beiges, noires et/ou blancs, je trouve qu’il n’y a pas grand choix qui s’offre sur le marché et surtout à moindre coût. Tout ce que je trouvais ne me satisfaisait pas on dirait. J’ai découvert la compagnie Dairy Fairy sur instagram (Vive les médias sociaux! Sans oublier que le nom est très accrocheur t’sais!) et j’ai eu un coup de cœur pour ce qu’ils offrent. C’est pourquoi j’ai choisi d’ajouter à mon sac un de leur soutien-gorge à mes essentiels malgré le prix puisque c’est aussi très pratique lorsque viendra le temps de pomper mon lait, peut-être! J’ai aussi trouvé de parfaites bralettes chez Winners avec un tissu très souple et un encolure en V ce qui me permettra l’accès facile aux seins lorsque viendra le temps de nourrir Abigaëlle! Il suffit simplement d’opter pour quelque chose sans armature, ce qui sera plus confortable pour vous, mais aussi pour bébé!
  5. Des compresses d’allaitement. Bien qu’on ne reste pas très longtemps à l’hôpital, je vous conseille tout de même d’apporter quelques serviettes pour les montées de lait. Celles de Lansinoh, qu’on trouvent facilement chez Wal Martm’ont été beaucoup recommandées et comme je les ai reçues dans ma boîte Baby Got Pack, dont je vous parlais dans mon dernier article (lien ici), ça tombait juste à point. J’en ai donc mis une dizaine dans mon sac, juste au cas comme on dit! J’ai aussi ajouté deux compresses d’allaitement en tissu, de Omaïki, qui sont beaucoup plus douces pour les mamelons qui sont souvent irritées au début de l’allaitement en plus que c’est plus écologique et même économique.
  6. Du baume à lèvres. Ça peut paraître niaiseux et un simple détail, mais vous avez été plusieurs à me conseiller fortement d’ajouter cela à mon sac d’hôpital puisqu’à force de respirer par la bouche on se retrouve bien vite avec une bouche aussi sec que le désert du Sahara. Donc le baume à lèvres est un incontournable pour venir humidifier un peu tout ça haha. C’est même bon de mettre votre homme en charge de vous beurrer la gueule bien comme faut entre deux contractions t’sais haha! J’ai donc opté pour le baume à lèvres 100% naturel et de source végétale d’Énamour.
  7. Des lingettes TUCKS. Les lingettes seront aussi plus utiles à la maison, mais je vous conseille tout de même d’en apporter une dizaine puisque si vous avez des points sutures ou des hémorroïdes, vous serez très heureuse de les avoir à porter de la main. Certaines me disaient même qu’elles utilisaient les lingettes au lieu du papier de toilette à l’hôpital puisqu’avec les points ce n’est pas très agréable. C’est aussi mieux de tapoter plutôt que de s’essuyer t’sais, question de ne pas empirer notre cas. Elles se trouvent aussi facilement chez Wal Mart.
  8. Des grosses bobettes. Les grosses bobettes, aussi appelées bobettes de grand-mère, sont très pratiques pour y mettre les grosses serviettes haha. Ça vient avec t’sais. J’ai trouvé les miennes chez Winners, encore une fois, à petit prix. Ce n’est clairement pas le genre de choses que je vais porter et reporter ben ben longtemps, du moins jusqu’à ce que ma région vaginale soit guérit et que je n’aie plus d’écoulement de sang. Donc ça ne vaut pas la peine d’investir et chez Winners elles se vendent souvent en paquet de deux ou de trois, donc j’en ai mis 6 dans mon sac! Comme on ne peut prévoir combien de jours nous passerons à l’hôpital et aussi si j’en tâcherai une ou deux! De plus, si jamais finalement il y aurait complications et qu’il y aurait césarienne, pensez aux grandes culottes qui montent plus hauts pour ne pas que ça frotte sur la plaie pendant des jours! On ne sait jamais t’sais.
  9. Baume pour les mamelons. Même si j’ai beaucoup de volonté et que je suis prête à tout pour allaiter notre petite Abigaëlle, je suis consciente qu’il se peut que je fasse face à des complications ou autre. Un baume pour les mamelons peut être un essentiel si vous désirez allaiter puisqu’il se peut que même après quelques minutes à peine vous souffriez de cette région. J’ai eu des problèmes avec mes mamelons tout au long de ma grossesse et ils étaient facilement très secs ( #LaVraieVie ), donc je sais que, pour ma part, cela me sera très utile! J’ai décidé de mettre celui de The Honest Co. dans ma valise comme il est biologique et que je ne suis pas obligée de l’enlever chaque fois que j’allaite. Je ne peux qu’en remettre sans cesse pour m’aider!
  10. Chaussettes et pantoufle. Comme je vous mentionnais qu’il se peut qu’une ou plusieurs promenade(s) dans les corridors de l’hôpital soient de mise, vous garder au chaud et confortable est très important. Des sandales peuvent faire l’affaire, tout dépend de vous évidemment, mais personnellement je trouve que des pantoufles c’est vraiment plus relaxant et idéal surtout si on pense au fait qu’on sera en travail. C’est pourquoi j’ai ajouté mes pantoufles Port Franc à mon sac!
  11. Des gougounes. Idéal pour la douche. T’sais les douches communes louches un peu avec des ch’veux pis des poils partout, pis d’autres affaires que t’aime mieux pas savoir d’où ça sort pis qu’est-c’que c’est haha. T’as clairement pas envie de marcher pieds nus là-d’dans! Just saying haha.
  12. Un chandail chaud. Essentiel pour la sortie ce qui veut aussi dire de penser apporter des vêtements pour le jour où vous sortirez enfin de l’hôpital avec une personne de plus. J’ai eu un coup de cœur pour ce chandail rose pâle de California Moonrise, disponible chez La Baie. Il est tellement doux et confortable que c’était certain qu’il aurait sa place dans mon sac hihi.
  13. Une gourde d’eau et Gatorade. Parce qu’ils ont souvent juste des petits verres en plastique à l’hôpital donc chéri se tannera vite d’aller toujours vous le remplir. Vous avez été plusieurs à me conseiller d’apporter du Gatorade ce qui aide lors des poussées et même après avoir donné toute l’énergie qu’on a pour aider bébé à sortir.
  14. Des collations. Que ce soit des noix, d’la compote de pommes, des barres tendres, des fruits, pensez apporter de petits encas parce que vous ne voudrez pas vraiment de ce qu’il y a dans les machines distributrices et la bouffe d’hôpital ben.. c’est d’la bouffe d’hôpital haha. Je mettrai donc, à la dernière minute, mes sacs de mélange de fruits et de noix de PRANA pour me soutenir et me donner de l’énergie, mais aussi un plat de fruits dans lequel se retrouve…. BEAUCOUP DE MELONS D’EAU haha.
  15. Savon. Comme je suis à fond dans #LaVraieVie avec vous autres, ben je vais y aller à fond dans la vérité et les confidences t’sais. À quoi bon se faire des accroire haha. Non seulement la grossesse peut amener à faire beaucoup de vaginites. Ben oui. Mais aussi l’accouchement. Ça reste que ça joue beaucoup sur les hormones du corps humain et donc que ça peut jouer beaucoup sur le pH. Dans mes derniers mois de grossesse, comme j’ai eu une vaginite, il m’est donc fortement conseillé de continuer de faire attention et me laver avec des produits sans additifs, sans odorats, etc. J’amène donc ma bouteille de Vagisil pour ma région sensible, mais aussi le Savon bébé pur d’Énamour qui est spécialement conçu pour les cheveux et la peau fragile de bébé. Donc je l’apporte pour me laver le corps également parce qu’il est doux et qu’ainsi je sais que j’utilise un savon qui ne sera pas trop fort pour elle ou trop odorant lorsqu’elle sera collée à moi.
  16. Votre oreiller. Il est FORTEMENT conseillé d’apporter votre propre oreiller pour les moments où vous pourrez dormir pour s’assurer que votre confort soit des plus optimal pour récupérer quand vous le pouvez!
  17. NE PAS OUBLIER. Votre carte d’assurance maladie et carte d’hôpital. Votre plan de naissance si vous en avez pré-établie un. Votre chargeur de cell, t’sais ça serait bête de ne plus avoir de batteries pour avertir la parenté et les amis haha. Sans oublier votre déodorant, pour camoufler les odeurs suite au travail intense et aux fortes poussées! Parce qu’on se rappelle qu’on donne TOUT ce qu’on a. Vos essentiels de toilettes comportant votre brosse à dent et dentifrice, votre shampoing, brosse à cheveux et des élastiques (quoi que le mien est toujours à mon poignet ou déjà dans mes cheveux donc impossible de l’oublier haha).

Je crois que ça fait pas mal le tour de mes essentiels et de ce que continent mon sac d’hôpital! N’hésitez surtout pas à me faire part de vos essentiels et à me dire si j’ai oublié quelque chose!!

Photo de couverture par Valérie Gay-Bessette

POUR ABIGAËLLE

POUR PAPA (à venir)

Chloé Dumont est une jeune rouquine qui se passionne par tout ce qui se rapporte à la mode et à la beauté. Également passionnée par les voyages, son but est de parcourir le monde et de vous faire découvrir les tendances qu'on y retrouve! Suivez-là également sur les réseaux sociaux afin de découvrir qu'elle sera sa prochaine destination! Êtes-vous prêt à faire partie du voyage?

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply